In Partnership with AOL

DMOZ: Open Directory Project

Critères de sélection des sites

Vous trouverez ci-dessous les directives propres à l'ajout de types de sites spécifiques. Elles vous aideront à faire en sorte que les données ajoutées à l'ODP soient conformes à ses objectifs.

Sites à inclure

L'ODP a un double objectif : créer un répertoire du Web qui soit le plus exhaustif et le plus incontournable et, en même temps, faire de celui-ci une ressource de grande qualité et riche en contenu qui soit considérée comme indispensable par le grand public. En bref, les éditeurs devraient sélectionner un grand nombre de sites de qualité.

Examinez la valeur relative d'une ressource en la comparant à d'autres dans votre domaine particulier. La valeur relative n'a pas seulement trait à la qualité du site mais également à sa capacité à fournir des informations importantes et uniques sur un sujet.

D'une manière générale, les éditeurs de l'ODP devraient lister des sites présentant les caractéristiques suivantes :

Pour chaque site, les éditeurs devraient examiner les points suivants :

Le contenu ou l'information du site sont-ils identiques ou presque identiques à ceux d'autres sites ?
Un site ne devrait pas être le miroir d'un contenu accessible sur d'autres sites.
L'ODP liste-t-il le type de site que vous désirez ajouter ?
Le site ne devrait pas figurer dans la liste des sites que l'ODP ne répertorie en général pas.
Le site est-il complet ?
Le site devrait comporter des liens à jour et des pages riches en contenu. Les liens ne devraient pas aboutir sur des pages d'erreur 404 ou des sous-pages vierges de contenu. Si un site web est encore en construction, ce n'est pas un bon candidat pour l'Open Directory. Il arrive que des sites aient des liens rompus, soient mal conçus ou présentent d'autres "défauts de qualité" mais comportent une information difficile ou impossible à trouver ailleurs sur le Web. Vous ne devez pas les écarter automatiquement. Même avec des défauts, le site peut être jugé très utile si son contenu est rare ou unique.
Le site est-il à jour ?
Un site qui prétend donner des informations d'actualité devrait être à jour. S'il ne l'est pas, examinez sa valeur comme archive ou comme matériau pour la recherche. Dans de rares occasions, un site autrefois d'actualité peut toujours contenir des articles, des liens et d'autres ressources de valeur. Par exemple, une lettre d'information sur les antiquités qui n'a pas été mise à jour depuis deux ans peut toujours comporter des articles utiles et des informations sur l'achat et l'évaluation des antiquités. Mais un site qui prétend fournir des informations au jour le jour sur des événements actuels et qui n'a pas été mis à jour depuis depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, peut ne plus présenter de valeur significative.
Le site est-il accessible et se charge-t-il complètement ?
Le site devrait se charger dans un délai raisonnable et être disponible la plupart du temps. La conception seule est rarement une raison valable d'écarter un site présentant par ailleurs un contenu riche. Seul le temps d'accès peut être un facteur à prendre en compte s'il rend le site inaccessible.

Rappelez-vous qu'aucun site n'est assuré de se voir listé dans l'Open Directory et que nous fions aux capacités de jugement de nos éditeurs. En résumé, nous demandons aux éditeurs de rester intègres, de garder à l'esprit les objectifs généraux et la mission de l'ODP et de toujours faire preuve de bon sens..

Sites généralement non acceptés

Dans la mesure où l'ODP essaie d'être exhaustif et universel, il est parfois plus facile de parler des sites que nous n'acceptons pas plutôt que de ceux que nous incluons. Cette section indique les types de sites qui ne sont pas acceptés dans le répertoire.

Systèmes d'affiliation

Que veut dire "affiliation" ?

C'est un partage de revenus entre des annonceurs en ligne (ou commerçants) et des éditeurs en ligne (ou commerciaux) où la rétribution est basée sur la mesure des performances, typiquement sous la forme de vente de produits et services, de clics, de formulaires de renseignements personnels ou tout autre modèle hybride. Il existe quatre types de base pour les sites affiliés les liens d'affiliation, les sites constitués principalement de liens d'affiliation, les sites revendeurs affiliés (alias "dropshippers" ou "sites fraternels") et les représentants indépendants de vente en réseau (Multi-Level Marketing ou MLM).

Pourquoi l'ODP n'accepte-t-il pas ces sites ?

Ce n'est pas leur mode de fonctionnement qui nous gêne mais la duplication du contenu. Supposez par exemple une société qui offre des produits et services liés au stockage de données. Ils ont des revendeurs exclusifs qui sont des façades pour leurs produits et services. Même si les sites des revendeurs sont agencés et codés de manière différente, leur contenu et leur objectif sont exactement les mêmes. Les sites qui ont le même contenu ou qui orientent vers le même endroit ne sont ni uniques ni utiles.

Directives concernant des types particuliers de sites affiliés

Liens d'affiliation
Il s'agit d'une relation d'affiliation basée sur les clics. Les liens d'affiliation sont des URL qui contiennent souvent (mais pas toujours) un identifiant du genre AffiliateID=19555&ProductID=508. La personne dont l'identifiant figure dans le lien perçoit une commission de la part des gens qui achètent sur le site après avoir suivi ce lien. Les liens d'affiliation ne devraient jamais être entrés dans le répertoire.
Sites constitués principalement de liens d'affiliation

Ce sont des sites ou blogs constitués principalement de liens d'affiliation ou dont la raison principale d'être est de conduire les utilisateurs vers un autre site dans le but de gagner des commissions de vente. Ils ne proposent pas de contenu unique et n'ont pas de raison d'être inclus dans le répertoire. Toutefois, un site qui comporte, outre des liens d'affiliation, un contenu propre (comme par exemple un site de fan d'un chanteur contenant des interviews et des photos en plus de bannières de publicité et de liens permettant d'acheter des CD du chanteur) peut constituer une proposition acceptable dans le répertoire.

Méthode empirique proposée : Considérez le contenu du site en faisant abstraction des liens d’affiliation. Si l'information restante est originale et de valeur, si elle apporte quelque chose d'unique au thème de la catégorie, le site peut être un bon candidat pour l'ODP. Si le reste du contenu est pauvre ou minimal ou encore copié sur un autre site, alors le site n'est pas un bon candidat pour l'ODP.

Sites revendeurs affiliés (alias "sites fraternels" et "dropshippers")

Les sites fraternels ont le même contenu de base mais le plus souvent une présentation différente. Ils ont plus difficiles à détecter parce que les sites sont conçus et réalisés de façon à avoir l'air différents, mais un examen attentif révèlera qu'ils offrent exactement le même produit ou service qu'une autre société affiliée. Ils sont généralement créés par des commerçants comme sites affiliés ou de revendeurs ou encore comme appâts. Par exemple, les sites qui vendent des produits ou des services fournis par une autre société et qui font une petite marge sur la vente sont des miroirs affiliés. En règle générale, nous ne listons pas les sites affiliés sauf s'ils ont un contenu propre bien identifiable et qui sera réellement utile à l'utilisateur final.

Les "dropshippers" sont très similaires. Une société permet aux autres de vendre le produit de l'entreprise à travers un site, mais le propriétaire du site ne stocke le produit, l'entreprise fait. Le propriétaire du site ne gère pas les ventes et l'expédition, l'entreprise le fait. Tout que le propriétaire du site fournit est le site et son formulaire de commande. En général, nous ne listons pas des sites affiliés ou dropshipper sauf s'ils ont un très fort contenu de haute qualité, que les utilisateurs finals trouveront très utile.

Vente en réseau (Multi-Level Marketing ou MLM) et systèmes pyramidaux

La vente en réseau par cooptation est un système de vente dans lequel les vendeurs peuvent recevoir deux types de commissions : sur la vente de produits et services aux consommateurs et sur les ventes réalisées par les autres vendeurs qu'ils ont recrutés.

Vous pouvez lister le domaine du site de la société mais vous ne devez pas lister les représentants indépendants ou les sites distributeurs. Par exemple, seul le site principal de Herbalife devrait être listé dans la catégorie World: Français: Commerce et économie: Opportunités d'affaires: Vente en réseau. Les sites représentant ne doivent être listés nulle part ailleurs dans le répertoire. Vous pouvez rencontrer une page personnelle qui contient des informations sur une activité d'une programme de vente en réseau. Si l'essentiel du site n'a pas pour objet de colporter des produits de ce programme, le site peut faire un bon candidat.

Si vous découvrez un représentant indépendant listé dans le répertoire ou si vous en trouvez parmi les sites en attente de votre catégorie, envoyez-les dans ODP/World/Français/Affiliés/Venteenréseaux.

Les sites de "vente pyramidale", "chaînes de lettres" ou "jeux d'argent" ne devraient pas être listés car ils peuvent violer le U.S. Postal Lottery Statute (18 U.S.C. § 1302). La World Federation of Direct Selling Associations définit une pyramide comme un "système selon lequel la personne recrutée paie (frais d'entrée ou d'adhésion) pour avoir l'opportunité de recevoir par la suite des sommes d'argent (ou privilèges) qui proviennent des paiements effectués par les personnes qu'elle a recrutées plutôt que par la vente de produits ou de services au consommateur". Consultez le site de la WFDSA pour plus d'informations.

Miroirs identiques

Les miroirs identiques sont des sites qui ont le même contenu, accessible par deux URL différentes. http://ch.dmoz.org/ est par exemple un miroir de http://www.dmoz.org/. Vous listeriez http://www.dmoz.org/ mais pas l'autre.

Parfois des miroirs identiques sont créés pour alléger la charge du site principal. Essayez de déterminer lequel des miroirs semble être le site d'origine et listez-le s'il ne l'est pas déjà, puis enlevez les miroirs restants.

Il n'est pas toujours évident de trouver quel est le site d'origine. L'URL figure quelquefois sur le site lui-même, quelquefois c'est l'URL qui donne la solution. Dans certains cas, le site d'origine redirige automatiquement vers un miroir (dans le but d'alléger la charge du serveur, comme indiqué ci-dessus).

Prenez connaissance de Spotting Mirrors, Affiliates, and Similar Sites (traduction par machine depuis l'anglais) - c'est une lecture obligée pour tous les éditeurs, surtout ceux qui s'occupent de catégories contenant essentiellement des sites commerciaux. Elle donne des conseils importants pour détecter et traiter les miroirs et les sites affiliés.

Sites Fraternels

Les sites fraternels se produisent quand une entreprise ou une autre entité divise son contenu en plusieurs sites. Dans la plupart des cas, les sites fraternels ne sont pas listables mais dans certains cas ils peuvent être listables. Par exemple, les sites des divisions de grandes entreprises sont généralement listables. Toutefois, si un fabricant de bidules vend divers bidules colorés, des domaines pour chaque couleur ne sont pas listables. Deux exemples: localbidule.us (URL parent) est listable, mais localbleubidule.us, rouge.localbidule.us, etc. de la même entreprise ne sont généralement pas listables; servicesinternetfrerot.ca (URL parent) est listable, mais dessinwebfrerot.es, frerotseo.de, frerotwebhosting.fr, frerotgraphiques.blogpress.biz, youface.info/frerotservicesinternet, etc. provenant de la même entreprise ne sont généralement pas listables. Si vous n'êtes pas sûr de savoir si un site fraternel est listable ou non, demandez des conseils auprès d'autres éditeurs.

Redirections et URL "masquées"

Une URL de redirection pointe vers une page qui redirige votre navigateur vers une URL complètement différente. Une redirection automatique redirigera immédiatement votre navigateur si vous cliquez sur l'URL ou si vous l'entrez dans la barre d'adresse. Vous pouvez parfois rencontrer une page de redirection. Des pages de redirection sont parfois créées quand le site est transféré et a une nouvelle URL. Vous ne devez jamais lister dans le répertoire de redirections automatiques ou de pages de redirection.

Si le masquage d'URL est utilisé, la page cible sera affichée dans un cadre occupant toute la fenêtre, de façon à ce que l'URL de redirection demeure dans la barre d'adresse du navigateur et à ce que la véritable URL de la page affichée demeure invisible. Les URL masquées sont parfois appelées "Vanity URLs." Voici quelques vanity URLs répandues dans World: Français : be.tf, ca.tc, fr.fm et fr.st.

Les URL masquées comme les sites "*.tc" et "*.st" doivent être examinées attentivement. Ne listez pas d'URL masquées, listez les véritables URL.

Pour plus d'informations sur le masquage d'URL, consultez le fil du forum (réservé aux éditeurs) qui explique pourquoi ce n'est pas une bonne chose.

Sites illégaux

Les sites dont le contenu est illégal ne devraient pas être listés dans le répertoire, particulièrement ceux dont le but et l'essentiel de la fonction est de mettre à disposition et de distribuer des matériaux illégaux. On compte parmi les sites illégaux dans la plupart des juridictions la pornographie enfantine, les matériaux qui enfreignent des droits de propriété intellectuelle, qui défendent, encouragent ou soutiennent la commission d'activités illégales (comme la fraude ou la violence) dans des cas spécifiques, ainsi que les matériaux diffamatoires. En général, les informations factuelles et explicatives NE DÉFENDENT PAS les conduites illégales sauf si leur objectif est de faciliter la commission immédiate d'un crime dans une situation spécifique.

Un site anti-avortement donnant des listes de médecins pratiquant des avortements peut être OK, mais un site anti-avortement qui les donnerait dans un contexte équivalent à une menace implicite contre eux ne serait pas listé (cas où des trajets et des horaires de travail, des numéros de téléphone personnels ou des noms d'enfants et de conjoints sont précisés).

Certaines nations autres que les USA peuvent chercher à étendre leur juridiction aux sites accessibles aux utilisateurs de leur pays. Ces revendications de juridiction peuvent s'étendre aux sites qui, comme l'ODP, se contentent de recenser et de décrire d'autres sites. En conséquence, les éditeurs doivent se conformer aux lois en vigueur dans leur juridiction concernant le fait de répertorier différents types de sites web. Si le fait de répertorier un type spécifique de site dans votre juridiction peut être considéré comme illégal, vous ne devez pas le lister mais le laisser en attente pour que quelqu'un d'autre le fasse.

Selon les présentes directives, les éditeurs ne doivent pas créer des noms de sous-catégories qui suggèrent de façon erronée qu'elles contiennent des liens vers des sites ayant un contenu illégal ("Warez" ou "Bootleg", par exemple) ou encourageant une activité illégale. De la même manière, les descriptions de l'ODP ne doivent pas suggérer qu'un site listé aide à commettre des actes illégaux ou à se procurer des contenus illégaux (des logiciels ou des morceaux de musique piratés, par exemple), dans la mesure où ces descriptions pourraient suggérer à tort une volonté de cet éditeur de promouvoir la commission de tels actes ou la distribution de tels matériaux.

L'évaluation de l’illégalité potentielle d'un site donné est souvent difficile et réclame un examen au cas par cas, surtout dans les affaires de violation de copyright et de droit des marques. Nous n'attendons pas des éditeurs qu'ils soient des juristes experts ou la police de l'Internet. Ils doivent consulter le staff ODP sur toutes les questions juridiques. Ce dernier se réserve le droit de supprimer ou de modifier des entrées de sites à son entière discrétion.

Résultats de recherches listés comme des sites

Les sites listés doivent conduire l'utilisateur à une page spécifique. Il est de mauvaise pratique de créer un ensemble de résultats de recherche et de le lister comme un site. Les entrées ne doivent pas être des résultats de recherche provenant d'autres répertoires, de dmoz.org ou de moteurs de recherche génériques. Dans certains cas rares, on peut avoir des entrées constituées de résultats de recherche provenant de sources spécialisées, mais ce n'est pas encouragé. Sous aucun prétexte on ne doit lister comme un site des résultats de recherche provenant de dmoz.org.

Archives listés comme des sites

Nous évitons de publier des archives telles que celles sur Wayback Machine et oocities.com pour en nommer que deux. Il faut trouver une version activement maintenue et non des pages statiques.

Entrées relatives à un seul produit

Les sites consacrés à la vente et à la distribution d'un produit unique doivent être évités si ce sont des sites affiliés ou si le site est simplement le distributeur d'un fabricant déjà listé dans le répertoire. Le but de l'ODP n'est pas de reproduire les entrées individuelles d'un catalogue de vente en ligne. Toutefois, les sites sur un seul produit sont en général acceptables s'ils donnent une information substantielle, des trucs, des conseils ou des informations d'utilisation destinés aux consommateurs.

Avis présentés comme des sites

On ne doit pas trouver parmi les sites listés de notes ou de messages (officiels ou personnels) à l'usage des éditeurs ou des personnes proposant des sites. Même s'ils partent d'une bonne intention, ces avis sont incorporés dans l'extraction RDF de l'ODP, qui est utilisée par différentes sociétés proposant des recherches. Dans ce type d'emploi, les avis perdent leur signification et leur contexte et ne font que créer de la confusion dans l'esprit des utilisateurs.

Exemple : AVIS CONCERNANT CETTE CATÉGORIE - Merci de ne pas proposer de sites dans cette catégorie.

Sites pour robots ("spider food"), générateurs de prospects et « moulins à contenu »

Les sites pour robots ("spider food") sont conçus pour être scannés par les robots des engins de recherche qui indexent les pages des sites Web. Leur but est de gonfler l'importance perçue d’un site en augmentant le nombre de liens qui pointent vers celui-ci, améliorant ainsi son classement dans les moteurs de recherche.

Les générateurs de prospects accumulent de l’information sur les visiteurs au moyen de formulaires intégrés dans un courriel dans le but de fournir ces informations à des entreprises clientes.

Sur les « moulins à contenu » ou « sites-râteaux », la publicité est dominante, leur contenu étant typiquement un assemblage provenant de plusieurs sources. Ces sites ne sont que des relais publicitaires dont le but est d’attirer le trafic vers d’autres sites.

Ces sites donnent l’illusion d’avoir un contenu riche et varié présentant des informations pertinentes, cependant leur contenu est généralement copié, parfois avec des modifications mineures, à partir de sites légitimes. Ils peuvent également être générés automatiquement ou manuellement à l’aide de canevas. Ces sites ne présentent en fait aucun contenu réel et ne proposent aucune information quant au responsable du site. La présence de publicité, de liens ou de formulaires par courriel n’est pas en soi prohibée – ces fonctionnalités sont généralement présentes sur beaucoup de sites légitimes. C'est la combinaison de ces caractéristiques et de l’absence d’un auteur identifié ou de toute information vérifiable qui caractérise ces sites.